Éponge loofah

3,00

u

Description

La compagnie du Bicarbonate – Chauny (02300)

Depuis des millénaires, les peuples méditerranéens prennent soin de leur peau avec les fibres de loofah. Cette éponge est un produit de grande qualité fabriqué avec le plus grand soin :

  • Utile pour vos soins de vos plats ou pour votre peau
  • Une belle idée cadeau pour qui prend soin de soi et de la planète
Avantages

Un produit tendance et naturel dans votre salle de bain… pour une exfoliation de la peau naturelle et toute en nuance. Le loofah est un cucurbitacé intelligent (on ne dira plus jamais « Quelle courge ! »), utile et très écologique. Pour la petite histoire, le loofah serait à l’origine un berger nommé Lufos, qu’Aphrodite (déesse de l’Amour et de la Beauté) aurait transformé en courge parce qu’il l’avait surprise nue au bain… Durable à tous les sens du terme (par sa fabrication et par sa résistance à l’utilisation), il apportera aussi une touche de nouveauté et de naturalité dans votre douche ou sur le bord de votre baignoire.

Depuis des millénaires l’Egypte est réputée pour la qualité de ses loofah et de son coton du Nil, ainsi que pour l’expertise de ses artisans qui les transforment.

Quelques informations et conseils concernant les loofahs:

Le loofah a besoin de beaucoup de soins et de soleil pour sa croissance: on ne le trouve que dans les pays exotiques africains et asiatiques. Ceux que nous trouvons en Europe viennent généralement d’Afrique, et plus précisément de Tunisie ou d’Egypte (qui a une expertise et une tradition de longue date du loofah). La culture du loofah fait l’objet de soins constants car il faut palisser les pousses en permanence, de façon à ce que les fruits ne se déforment pas et présentent cette belle forme oblongue à maturité. En fonction des variétés, le loofah peut mesurer de 5 à 20 cm de diamètre et de 20 à 80 cm de long !
Récolter le loofah au bon moment est très important car il faut que les fibres se soient totalement développées, et que la peau ait tout juste commencé à brunir mais sans moisir ou sécher de façon excessive, car il ne sera plus possible de « peler » le loofah ! Les graines, réunies au centre du loofah, sont décrochées et récupérées en tapant le loofah et en faisant couler les graine par le trou située à la base du loofah. Elles pourront être consommées, on pourra également en extraire de l’huile.
Les loofahs peuvent être utilisés pour l’alimentation humaine ou animale. On peut également en extraire une huile, qui aurait, selon certaines études récentes, des vertus intéressantes pour la cosmétique. Mais ce sont surtout ses fibres exfoliantes qui sont exploitées pour en faire des éponges naturelles (on le coupe alors en morceaux), ou elles sont transformées en gants qui comportent généralement une face « douceur » en coton et une face « gommage » en fibres de loofahs plus ou moins rêches.
Les loofah de la meilleure qualité se conservent très longtemps. Il est inexact de dire qu’il faut en changer souvent. Il convient cependant de respecter quelques règles d’hygiène pour éviter que des bactéries ou des moisissures ne se développent dans les fibres. Pour cela, il suffit de bien rincer puis de bien essorer (tordre) le loofah pour le pendre ensuite pour le faire sécher entre deux utilisations.

Le loofah peut être utilisé pour les soins du corps et pour l’entretien de la maison.

Comment utiliser le loofah pour les soins de la peau:

Que le loofah soit utilisé « brut » (il est alors coupé en sections plus ou moins longues, ou parfois dans le sens de la longueur) ou sous forme de gants de tailles et de formes variées (dont les gants dorsaux en loofah pour atteindre toutes les parties du corps), vous pouvez procéder de la façon suivante :

Bien mouiller votre peau à l’eau chaude pour ouvrir les pores.
Plus le loofah sera humide et plus il s’assouplira. Humectez ensuite le loofah avec un savon liquide (du savon noir corporel par exemple) ou frottez-le avec un savon solide.

Pour une meilleure répartition, vous pouvez enduire préalablement aussi votre corps de savon, y compris les cheveux.
Frottez ensuite votre peau par mouvement circulaires plus ou moins appuyés. Vous pouvez également utiliser les fibres extérieures du loofah, plus resserrées et plus douces, ou les fibres intérieures, plus solides, plus espacées et plus exfoliantes. Procédez du haut (tête, arrière des oreilles, visage, cou) vers le bas, en terminant par les pieds. Il pourra être nécessaire de rincer et d’enduire de savon le loofah à plusieurs reprises. Attention par exemple de ne jamais se frotter le visage après les pieds par exemple. Pour le dos, le gant dorsal loofah pourra vous être d’une grande utilité !
Rincez-vous ensuite intégralement, de bas en haut. Si vous avez le courage d’utiliser de l’eau fraîche, la stimulation de la peau sera encore meilleure. Si vous trouvez votre peau trop sèche, appliquez une huile végétale naturelle.
Enfin, rincez bien le loofah et essorez-le soigneusement (un bon loofah peut se presser et se tordre pour en extraire l’eau), puis faites le sécher à l’air libre. Ainsi, il retrouvera sa forme et pourra être conservé longtemps.
Il est possible de mettre régulièrement le loofah dans le lave-linge avec les serviettes de bain, il sera nettoyé encore plus efficacement.

Comment utiliser le loofah pour l’entretien de la maison:

Les fibres du loofah sont délicatement abrasives mais ne rayent pas et peuvent être utilisées sur toutes les surfaces et avec tous les produits d’entretien naturels: le bicarbonate, les cristaux de soude concentrés, le vinaigre, le savon noir et le savon de Marseille. Voici comment procéder:

Le loofah en tranche peut servir de porte-savon: il permettra que le savon sèche et ne glisse pas. La tranche de loofah ayant reçu le savon et s’en étant imprégnée pourra ensuite servir à nettoyer le lavabo ou l’évier pour être ensuite rincée et mise à sécher.
Le loofah est très efficace pour nettoyer la voiture sans risquer de rayer les optiques et la carrosserie. Le Savon noir et le bicarbonate et les cristaux de soude seront très utiles également !
Pour la robinetterie et les sanitaires, le loofah fera merveille avec du vinaigre concentré classique et du bicarbonate. Le tartre n’y résiste pas et vous ne vous intoxiquez pas au Bilit Clang ou autre Master Prout !
Le loofah peut être utilisé sur le bois (meubles et planchers/parquets) avec de l’huile de lin (de préférence siccativée) par exemple. Les fibres extérieures du loofah, les plus douces, respectent parfaitement le bois. Bien humecter le loofah pour l’assouplir avant de frotter.

Vous pouvez procéder de la même façon pour le cuir: fibres extérieures (les plus resserrées) bien humectées d’un produit nourrissant et naturel.
Tous les plans de travail (inox,résine…) peuvent être nettoyés avec le loofah sans danger de rayure.
Les plaque vitrocéramiques seront respectées par le loofah, y compris avec le bicarbonate (saupoudrer sur le loofah humide) qui agira comme un agent abrasif doux mais non rayant. Il est aussi possible d’humecter le loofah avec du vinaigre, la réaction avec le bicarbonate sera efficace, surprenante et absolument sans danger.
Vous pouvez aussi faire la vaisselle avec le loofah. Mais il faudra veiller à bien le rincer et le faire sécher pour éviter les bactéries dues aux particules alimentaires qui pourraient rester coincées dans les fibres.
Il y a possibilité de mettre le loofah dans le lave vaisselle mais il devra être attaché avec une pince à linge pour ne pas être emporté par le flot de l’eau.
Un mot d’ordre incontournable: toujours bien rincer et faire sécher votre loofah pour lui permettre de vous rendre longtemps de bons et loyaux services