Percarbonate de sodium – 100 g

0,57

100 g

UGS : 236 Catégorie :

Description

Compagnie du Bicarbonate – Chauny (03200)

Il est rare de trouver un produit aussi polyvalent que le percarbonate de sodium (appelé aussi percarbonate de soude).

Il peut aussi parfois être trouvé sous le nom de « peroxhydrate de carbonate de sodium » ou « carbonate de sodium peroxyhydraté » et est même parfois appelé « peroxyde d’hydrogène solide ».

De formule 2Na2CO3-3H2O2, il est fabriqué à partir de Carbonate de sodium aussi appelé « cristaux de soude » et de peroxyde d’hydrogène, aussi appelée « eau oxygénée ». C’est d’ailleurs en cela qu’il se transforme lorsqu’il est dilué dans l’eau, en cumulant les avantages de ces deux molécules aux propriétés très utiles et complémentaires.

Il est soluble dans l’eau, à raison de 120 g/litre à 20 °C pour une eau pure (eau distillée).

Les cristaux de soude (Na2CO3) sont un puissant dégraissant et adoucissant qui neutralise le calcaire de l’eau et renforce l’efficacité des savons, qui dissout de nombreuses taches d’origine organique (graisse, sauces, sang….). Il peut être utilisé comme agent de surface tensioactif.

L’eau oxygénée (H202) est un puissant blanchissant et désinfectant de par son fort pouvoir oxydant via l’oxygène qu’elle libère.

L’un et l’autre se combinent également pour désodoriser le linge et toutes les surfaces.

Le profil environnemental du percarbonate est également un de ses atouts majeurs, puisqu’après s’être dissocié en carbonate de sodium et en peroxyde d’hydrogène, il se « dégrade » très rapidement dans l’eau sans laisser de trace. Il n’entraine donc pas de bio-accumulation de substances polluantes.

Il peut donc utilement remplacer les phosphates et l’eau de javel, dont on sait les inconvénients majeurs en termes d’écologie. Il est aussi une alternative au perborate de soude, qui est moins respectueux de l’environnement.

Le percarbonate est produit en Europe avec des ressources généralement locales (dont la craie naturelle et le sel géologique).

Comme il s’agit d’un produit très efficace et très puissant il demande quelques précautions à l’utilisation.

C’est d’ailleurs pour limiter l’impact des produits détergents que l’usage du percarbonate de soude s’est développé depuis les années 1990 à travers le monde, et tout particulièrement en Amérique du Nord et en Italie.

Attention: le percarbonate, une fois mélangé devient plus instable et toute préparation (encore plus s’il y a dans l’eau d’autres composants comme des savons) doit être utilisé sous un délai de 1 à 4 heures. En effet, l’eau oxygénée s’oxydant au contact des matières organiques, elle perdra d’autant plus ses propriétés qu’il y en aura dans l’eau (via le savon par exemple).

LINGE :

Pour blanchir et détacher le linge:
Contrairement à ce que l’on dit souvent, le percarbonate n’est pas efficace à froid… il faudrait pour cela lui adjoindre un activateur qui le rendrait globalement beaucoup moins écologique.
Il est donc recommandé de l’utiliser à 40 °C minimum, et il donnera le meilleur de lui-même à 60 °C.
Le percarbonate peut être utilisé pour blanchir, désodoriser, raviver et désinfecter (via l’eau oxygénée qu’il dégage) les draps, serviettes, torchons, couches de bébés lavables et bavoirs, sous-vêtements et vêtements, les serviettes de toilette et les draps de bain, rideaux et voilages, nappes, tapis et moquettes (hors laine et soie ainsi que le lin), …
Il est recommandé sur les cotons et les synthétiques, blanc ou couleurs dites « grand teint » (résistantes)
Le percarbonate est efficace sur tous types de taches organiques qu’elles soient grasses, colorées, incrustées: vin rouge, chocolat, café ou thé, sauces diverses, mayonnaise, beurre, graisses et huiles de cuisine ou de bricolage et de mécanique, vinaigrette, fruits et jus de fruits, maquillage dont rouge à lèvres, transpiration, boue et herbe, urine et transpiration (action désodorisante), ravive le blanc sans azurant optique (contre l’effet de grisaille du calcaire)…

DOSAGES DE PERCARBONATE POUR BLANCHIR LE LINGE :

Pour une lessive de 4 à 5 kg de linge

  • Pour le blanc

1 Cuillère à soupe soit environ 15 g

  • Pour les tâches rebelles

2 Cuillères à soupe

  • Prélavage des tâches très incrustées

Faire une pâte de percarbonate avec un peu d’eau et appliquer sur la tache. Laisser agir et mettre au lavage.

  • Préparer une solution saturée de percarbonate

Ajouter du percarbonate en poudre dans l’eau tout en remuant constamment. Votre solution sera saturée lorsque les grains ne se dissoudront plus dans l’eau. La solubilité du percarbonate dans l’eau est de l’ordre de 120 g/litre à 20 °C, mais dans nos eaux de conduite « dures » (calcaires), la solubilité sera inférieure. L’eau du robinet étant de plus généralement distribuée entre 10 et 15 °C, vous ne pourrez généralement pas dépasser une soixantaine de grammes par litre (soit 4 CS), ce qui est largement suffisant pour obtenir d’excellents résultats. Il est important d’avoir une solution libre de tout solide pour la pulvérisation (bouchage des buses !). Réfrigérateur et congélateur: pour éliminer les taches d’aliments, toutes les traces de moisissures, utiliser une solution saturée de percarbonate à appliquer au spray vaporisateur ou à l’éponge. Laisser agir une vingtaine de minutes, puis passer l’éponge et rincer soigneusement.

  • Nettoyage du four

Pulvériser la solution (si possible encore plus concentrée que celle préconisée) sur les parois du four, laisser agir et rincer. Il est possible d’appliquer au préalable une pâte de bicarbonate de soude (3 volumes de bicarbonate pour 1 volume d’eau) qui va dissoudre les graisses en quelques heures, puis de parachever avec du percarbonate.

  • Joints et carrelages

Pulvériser, laisser agir au moins 20 mn mais ne pas attendre le séchage, frotter avec une brosse (brosse à dents pour les joints), puis rincer. Idéal pour venir à bout des moisissures et des dépôts gras.

  • Hottes

Extrêmement dégraissant en pulvérisation ou avec un linge imprégné. Bien rincer, laisser sécher, puis parachever avec du vinaigre blanc par exemple (mais ne jamais les mélanger).

  • Nettoyage de la suie de l’insert ou de la cheminée (briques)

Appliquer une solution saturée de percarbonate (procéder verticalement de bas en haut), laisser agir au moins 20-30 mn, puis frotter et rincer.

  • Théières, bouilloires et carafes

2 cuillères à soupe de percarbonate dans 1 litre d’eau, laisser agir plusieurs heures, puis bien rincer. Idéal pour récupérer les dépôts de thé, café, vin… Le meilleur détartrant reste de vinaigre ménager naturel concentré : il pourra être utilisé par la suite s’il reste des dépôts de calcaire mais il ne devra jamais être mélangé au percarbonate.

  • Planches à découper et plans de travail

Pulvériser une solution de percarbonate préparée avec de l’eau chaude (1 à 2 cuillères à soupe pour 1 litre d’eau), à laquelle vous aurez ajouté quelques gouttes de savon noir ou de savon neutre. Laisser agir, frotter, puis bien rincer.

  • Casseroles et autres contenants (hors aluminium)

Remplir à l’eau très chaude mais non bouillante, diluer 2 cuillères à soupe par litre d’eau, laisser agir au moins 30 mn, puis laver à la brosse ou au grattoir métallique.

  • Rideaux (dont rideaux de douche)

Laisser tremper 12 à 24 heures dans une solution de 1 à 2 cuillères à soupe de percarbonate par litre d’eau. Idéal pour raviver les couleurs et faire disparaître ou atténuer les marques de moisissures.

LE PERCARBONATE AU JARDIN :

  • Terrasses minérales en pierres calcaires (opus insertum, pierre de Bourgogne, marbre), en grès et en carrelage
Idéal pour détacher les moisissures, les lichens, les mousses. Dosage: 2 à 3 cuillères à soupe dans 1 litre d’eau. Laisser agir, frotter puis rincer. Pour les moisissures, les lichens et les mousses, il est possible de saupoudrer le percarbonate à sec (répartir bien uniformément), puis pulvériser de l’eau de façon à humidifier la surface, ou attendre la rosée du matin. Mais attention: une pluie plus forte entraînera le percarbonate sans lui laisser le temps d’agir.
  • Bois extérieurs (mobilier de jardin, terrasses, caillebotis, barrières …)

Le percarbonate est idéal pour dégriser les bois et décrocher les lichens, moisissures et mousses. Préparer une solution saturée de percarbonate (dissoudre en mélangeant jusqu’à ce que le les grains ne disparaissent plus dans l’eau). Appliquer cette solution au pinceau ou à la brosse, brosser légèrement si nécessaire et laisser agir mais sans laisser sécher. Brosser ensuite avec une brosse à chiendent, une brosse de coco ou un loofah (autant être écolo jusqu’au bout !). Bien rincer et laisser sécher. Il est ensuite possible d’appliquer une couche d’huile de lin siccativée pour protéger vos surfaces en bois.

  • Coin du chien ou du chat (bac à litière, cage …)

Nettoyer avec une solution de percarbonate de 2 cuillère à soupe pour 1 litre d’eau. Si nécessaire faire tremper les accessoires. Frotter si nécessaire à la brosse ou à l’éponge. Bien rincer et laisser sécher.

AVEC QUOI ET COMMENT MELANGER LE PERCARBONATE ?

Le percarbonate est très puissant par lui-même, mais il pourra faire encore plus de miracles lorsqu’il sera combiné à d’autres produits écologiques… mais surtout pas n’importe lesquels.
Le percarbonate est soluble dans l’eau à hauteur de 120 grammes par litre pour une eau pure à 20 °C. En pratique, vous ne réussirez pas à atteindre cette quantité sans qu’il reste des particules de percarbonate en suspension dans l’eau car votre eau du robinet est distribuée plus froide (généralement entre 12 et 15 °C) et elle est très souvent calcaire, ce qui signifie que le carbonate de calcium et de magnésium présents dans l’eau « occupent » déjà une partie de la place…

Tableau des mélanges du percarbonate :

Pour renforcer l’action dégraissante cristaux de soude (carbonate de sodium) et bicarbonate de sodium
Pour renforcer l’action désodorisante bicarbonate de sodium
Pour renforcer l’action désinfectante peroxyde d’hydrogène (eau oxygénée)
Pour renforcer l’action nettoyante, désincrustante, et moussante savon noir ou savon de Marseille (mais attention: efficacité limitée dans le temps à 1 heure après préparation)
MÉLANGES A PROSCRIRE ABSOLUMENT avec tous les acides (acide citrique mais aussi vinaigre qui contient de l’acide acétique), avec le jus de citron (acide citrique) et SURTOUT avec l’EAU de JAVEL !