Pois cassé – 100 g

0,42

100 g

UGS : 153 Catégorie :

Description

Alliance Bio – Moncrabeau (47600)

Ce légume sec à la texture douce et veloutée mérite d’être plus souvent cuisinés tant pour ses qualités gustatives que pour ses atouts santé.

D’une bonne digestibilité car débarrassé de son enveloppe, ce petit pois récolté à maturité et séché, est riche en amidon et en protéines.

Rapide à la cuisson, le pois cassé est plus que jamais un ingrédient incontournable de votre garde-manger !

Trempage :  Facultatif  Cuisson : 30 mn à eau frémissanteDosage : 60 à 80 g / personne

Préparation

  • A la casserole, égouttés et rincés, plongez-les dans 2 à 5 fois leur volume d’eau froide.

Simplissime

– Un bouillon d’herbes aromatique à base de thym, origan ou sarriette, laurier… facilite la digestion des légumes secs et parfume agréablement vos préparations.

Toutes les légumineuses s’associent très bien avec un trait de vinaigre dont l’acidité va donner un coup de peps et contrebalancer sa texture. Il va faciliter la digestion et l’assimilation des nutriments.

Le pois cassé est idéal en purée, pour vos soupes, pour accompagner vos viandes mais aussi les poissons ! Il s’associe à merveille avec du cumin, le céleri et la courge.

EN PRATIQUE :

Les pois cassés sont essentiellement cuisinés sous forme de purée ou de soupe/potage.

Il est également possible de ruser de créativité pour les préparer en tartinade (à l’instar du houmous libanais revisité, avec une huile végétale de qualité).

Ils seront délicieux préparés tels quels, et en poêlée avec des légumes de saison, des aromates et du tamari (sauce soja asiatique). Pour la recette de la soupe de pois cassés, couvrir d’eau les pois cassés, à fleur, et mixer ensuite la préparation (pois et bouillon).

LES POIS CASSES CUISINES DANS LE MONDE :

Il en va du pois cassé comme de la plupart des légumes secs cultivés et consommés dans toutes les régions du monde : chaque pays possède des habitudes et cuisines traditionnelles et locales. Riche en énergie et en protéines, ses vertus nutritives sont très appréciées dans les pays à forte population végétarienne.

La soupe de pois cassés est un plat traditionnel dans plusieurs pays d’Europe et d’Amérique du Nord.

Dans la cuisine suédoise, l’ärtsoppa (soupe de pois) est un plat traditionnel qui remonte à l’époque des Vikings.

Les pois secs à grains verts ridés (marrowfat), réhydratés et écrasés, y sont connus sous le nom de mushy peas. C’est un plat populaire, originaire du nord de l’Angleterre mais maintenant très répandu, en particulier comme accompagnement du fish and chips.

Au Royaume-Uni, les pois cassés servent à la préparation d’un plat traditionnel, la bouillie de pois (pease pudding).

En Grèce, en Tunisie, en Turquie, à Chypre, et dans d’autres régions méditerranéennes, les pois secs sont préparés en ragoût avec de la viande et des pommes de terre. En grec, ce ragoût s’appelle arakas, tandis qu’à Chypre et en Turquie on l’appelle mpizeli ou mpizelia.

Au Moyen-Orient, les pois secs se préparent en ragoût. Ils se servent en dahl dans la cuisine indienne.

En Inde, Pakistan et Bengladesh, le pois sec est de plus en plus consommé sous forme de farine.

Au Japon, en Chine, à Taïwan et dans certains pays d’Asie du Sud-Est, dont la Thaïlande et la Malaisie, les pois secs sont rôtis et salés, et consommés comme amuse-gueules. Au Japon, on en trouve aromatisés au wasabi.

Ne convient pas pour l’alimentation des nourrisson.